Accueil > Judaisme > Fêtes religieuses

Fêtes religieuses

mercredi 19 septembre 2018, par Eliaqim

CÉLÉBRATIONS ET FÊTES IMPORTANTES

Jours d’observance réguliers

  • Le sabbat : de 18 minutes avant le coucher du soleil le vendredi à 42 minutes après le coucher du soleil le samedi.
  • Rosh Hashanah (nouvel an juif) : fin septembre ou début octobre.
  • Le jeûne de Gedaliah (commémoration du décès du dernier gouverneur de la Judée, en l’an 586 de notre ère, après que les Babyloniens eurent brûlé le premier temple).
  • Dix jours de repentance : les jours entre Rosh Hashanah et Yom Kippour.
  • Yom Kippour (le jour de la grande expiation pendant lequel les juifs jeûnent et demandent pardon à D..u et à d’autres personnes) : du coucher du soleil le jour précédant le Yom Kippour jusqu’après la tombée de la nuit le jour du Yom Kippour.
  • Soukkoth (fête des tabernacles, un festival des récoltes durant lequel les familles peuvent prendre un repas dans un soukkoth, une tente ou une hutte temporaire décorée avec des fruits et des légumes ; le premier jour, on fait une prière spéciale à la synagogue) : période de neuf jours débutant cinq jours après Yom Kippour.
  • Hosanna Rabba (les membres de la congrégation font sept fois le tour de la synagogue en marchant et en chantant des prières pour le salut) : le septième jour de Soukkoth.
  • Shemini Atseret (prières pour la pluie) : le huitième jour de Soukkoth.
  • Shimkhat Torah (célèbre la fin des lectures annuelles de la Torah) : le neuvième jour de Soukkoth.
  • Hanoukka (fête de la Dédicace ; comprend la fête des Lumières, pendant laquelle on allume des chandelles et on peut échanger de petits présents) : festival d’une durée de huit jours en décembre.
  • Asarah Be’Tebet (jour de jeûne pour commémorer le siège imposé à Jérusalem par les Babyloniens en l’an 586 de notre ère).
  • Hamishah Asar Bishvat (petit festival pour célébrer la nouvelle année des arbres).
  • Le jeûne d’Esther : du matin de la veille du Pourim au coucher du soleil marquant le début du Pourim.
  • Pourim (fête des Sorts qui célèbre de délivrance de l’empire juif de la destruction. L’histoire de Pourim est lue à la synagogue) : février ou mars
  • Pessah (Pâque juive, célébration de l’exode des Hébreux et de la libération de l’esclavage en Égypte ; consulter la section Code alimentaire pour connaître les exigences pour la veille de la Pâque juive).
  • Lag B’Omer (festival commémorant la révolte de Bar Kochba contre Rome. On peut faire des voyages et allumer des feux de joie)
  • Chavouoth (commémore le don des dix commandements à Moïse sur le mont Sinaï ; on peut consommer des produits laitiers et on étudie la Torah jusqu’à tard dans la nuit).
  • Shiva Asar B’Tammuz (jour de jeûne qui commémore la destruction des murs de Jérusalem et l’exil des juifs qui a suivi).
  • Tisha Be’Av (jeûne important qui commémore le jour où les Babyloniens ont détruit le premier temple en l’an 586 avant notre ère, soit le même jour où le deuxième temple a été détruit en l’an 70 avant notre ère).

Fêtes spéciales

  • Le Jour commémoratif de l’Holocauste
  • Le Jour de l’indépendance d’Israël
  • Le jour de la libération de Jérusalem