Accueil > Judaisme > Santé et soins médicaux

Santé et soins médicaux

mercredi 19 septembre 2018, par Eliaqim

  • Si un membre est amputé, on doit l’enterrer.
  • Les juifs peuvent s’opposer à la transplantation ou au don d’organes.
  • L’euthanasie est interdite.
  • L’avortement est défendu à moins que la vie de la mère ne soit menacée. Le cas échéant, le fœtus doit être enterré.
  • L’insémination artificielle pratiquée avec le sperme du conjoint est acceptable.
  • La stérilisation n’est acceptable que si elle permet d’éviter un risque pour la santé.
  • La régulation des naissances est acceptable pour des raisons médicales.
  • Les enfants mâles doivent être circoncis le huitième jour suivant leur naissance.
  • Si un décès est prévu ou imminent, on ne doit pas laisser la personne seule. On doit appeler un rabbin qui vient réciter des prières.