Accueil > Christianisme > Église luthérienne > Santé et soins médicaux

Santé et soins médicaux

lundi 22 janvier 2018, par Eliaqim

La Communion

En cas de maladie ou si la personne est alitée, on peut lui apporter la sainte communion. Si une personne ordonnée n’est pas disponible afin d’offrir la communion, des membres laïcs formés et désignés peuvent le faire.

Don d’organe

Il s’agit d’une décision personnelle, bien qu’on puisse être guidé par la foi. Il n’existe aucune loi de l’Église ou de raison théologique qui défende aux chrétiens luthériens de faire un don d’organe.

Avortement

L’Église n’a aucune objection doctrinale envers l’avortement, étant donné que les droits des parents baptisés surpassent ceux du fœtus non baptisé. Le fœtus est considéré comme le début organique de la vie humaine. Cependant, mettre fin à une grossesse est considéré comme un problème grave et l’Église conseille vivement aux personnes qui songent à l’avortement de consulter des conseillers médicaux et spirituels.